Sculpture des « 4 Vivants » à la Cathédrale de Rennes

La cathédrale de Rennes va être complétée en mars-avril 2019 d’un groupe de 4 sculptures dans les pendentifs de sa coupole. Participez à cette œuvre magistrale qui symbolisera l’achèvement de l’édifice, construit en 1879.

Réduction d’impôt

Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don.
Donc, si vous voulez donner 100 €, vous pouvez verser 295 € (car 195 € seront déduits de vos impôts).
> En savoir plus

Description

« Monseigneur, dans les prochaines semaines, par votre initiative, votre cathédrale, notre cathédrale, va enfin s’achever. Depuis sa consécration en 1884, un manque flagrant donne à la coupole une forte impression d’inachèvement. » annonçait en en janvier dernier, lors des vœux à l’Archevêché, le père Bernard Heudré, curé de la paroisse Saint-Pierre Saint-Etienne de Rennes cathédrale.

Les énormes statues de terre cuite – 3,5 mètres de haut, 400 à 600 kg chacune – ont été réalisées en Italie par l’artiste Laurent Esquerré. Il explique sa démarche artistique : « Ce projet repose sur trois pieds : le rapport aux textes de l’Evangile, au lieu qu’est la cathédrale et à la modernité, c’est-à-dire au temps d’aujourd’hui. »

Laurent Esquerré sculpte saint Pierre avec une machette. Le temps est compté avant que la terre ne sèche. Après séchage, cuisson et vernissage, elle prendra une teinte rougeâtre.

Le tétramorphe et des scènes d’évangile

Pour ces sculptures, Mgr d’Ornellas a souhaité que soit utilisé le tétramorphe : cette représentation allégorique des 4 évangélistes, inspirée de la vision d’Ezéchiel (Ez 1, 1-14) et de la description des quatre vivants de l’Apocalypse selon saint Jean. Aussi appelées les « 4 vivants », les représentations de l’homme pour saint Matthieu, du lion pour saint Marc, du taureau pour saint Luc et de l’aigle pour saint Jean, seront ici complétées par une scène de l’évangile correspondant. « Ce qui permettra une véritable catéchèse » constate dès maintenant le père Bernard Heudré.

VOIR AUSSI :