Rénovation de la fresque de l’église St-François-Xavier à St-Malo

A l’occasion du cinquantenaire de l’église Saint-François-Xavier de Saint-Malo, la grande fresque du fond du chœur, œuvre de l’artiste breton Pierre Gilles, a été restaurée. Participez financièrement à cette rénovation !

Réduction d’impôt

Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don.
Donc, si vous voulez donner 100 €, vous pouvez verser 295 € (car 195 € seront déduits de vos impôts).
> En savoir plus

UGS : C003 1958 Catégorie : Étiquette :

Description

Une immense fresque en fond d’autel

Quand il rentre dans cette église moderne des quartiers périphériques de Saint-Malo, le visiteur est capté par cette grande fresque qui est parfaitement intégrée au fond du chœur. Un Christ blanc, bénissant ceux qui l’entourent, surplombe l’autel, des personnages et un quartier l’environnent. Et un message : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ».

Travaux de restauration en mai 2018

La construction de l’église a commencé en 1967 dans ce nouveau quartier, en remplacement d’une première chapelle provisoire. Imaginée par l’architecte Alfred Girard, elle est vaste et harmonieuse, surplombée d’un clocher pointu qui se voit depuis la rocade de Saint-Malo. Consacrée en 1968, elle peut accueillir 700 fidèles.

Pierre Gilles est un artiste morbihannais né en 1913 à Ménéac. D’abord peintre en bâtiment, puis décorateur, il devient peintre sur chevalet et remporte de nombreux prix et participe à des salons de peinture. En 1965, il fonde et dirige l’Académie Libre de peinture « L’Escabeau » à Rennes. La fresque de l’église Saint-François-Xavier à Saint-Malo est sa seule œuvre murale. Intéressé plutôt par les portraits, il évolue ensuite vers les paysages et composera aussi des compositions d’inspiration religieuse, dont une série sur le Nouveau Testament de 1972 à 1977. Il meurt en 1991.

La restauration

L’œuvre de Pierre Gilles, réalisée en 1968 à l’acrylique sur le mur en parpaing et ciment du pignon du chœur est de manière générale en bon état, mais elle souffrait d’importantes fissures structurelles et d’un encrassement prononcé qui en faussait les rapports colorés et lui donnait un aspect terne et grisâtre. Un décrassage général a été réalisé puis les anciens bouchages inadaptés des fissures ont été retirés avant de consolider ces dernières à l’aide d’injections. Les fissures ont ensuite été comblées en raccord avec la matière originale avant d’être retouchées.

Budget : 22 137 €

La fresque a été inaugurée le 17 juin 2018 mais les dons sont les bienvenus pour participer au maintien de ce bel exemple de l’art religieux du XXe siècle.

EN SAVOIR PLUS