Mise en conformité de la Chapelle Sainte-Anne (Paroisse Notre Dame des Grèves)

Beaucoup apprécient la chapelle Sainte-Anne des Grèves pour prier à la messe de semaine ou du samedi soir ou dans le calme d’une journée. C’est aussi un lieu touristique très réputé ! Mais son état nécessite des travaux de mise au norme de sécurité et d’accessibilité.

Réduction d’impôt

Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don.
Donc, si vous voulez donner 100 €, vous pouvez verser 295 € (car 195 € seront déduits de vos impôts).
> En savoir plus

UGS : C0031956 Catégorie : Étiquette :

Description

Beaucoup apprécient la chapelle Sainte-Anne des Grèves pour prier à la messe de semaine ou du samedi soir ou dans le calme d’une journée. Elle est NOTRE propriété. En effet, contrairement à d’autres édifices à Saint Malo qui appartiennent à la commune, celle-ci est à notre paroisse.

Or une récente visite a montré que nous devions engager impérativement et rapidement des travaux de mise au norme de sécurité et d’accessibilité (alarmes visuelle et sonore, éclairage de sécurité, sécurisation des issues, accessibilité des personnes à mobilité réduite, etc…). Ces travaux sont indispensables si nous voulons poursuivre les célébrations dans cette chapelle dans les meilleures conditions.

L’ensemble des travaux a un coût de 20 000 euros, entièrement supporté par notre paroisse. C’est beaucoup ! Aussi, avec les membres du conseil économique de notre paroisse, nous avons décidé de faire appel à vous.

Nous connaissons votre attachement à cette chapelle et votre générosité. Aidez-nous à financer ces travaux sans peser lourdement sur les finances, saines mais fragiles, de notre paroisse. Votre don, aussi minime soit-il, sera le bienvenu. Nous mettons en place un accord avec le diocèse qui vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don, si vous êtes imposable (dans la limite de 20% de votre revenu imposable).

Les travaux vont commencer sans tarder. Nous comptons sur votre soutien et nous vous en remercions d’avance.

Pour le conseil économique,
P. Olivier ROY, curé.