Diaconie bretillienne : l’association

En janvier 2016, l’association « Diaconie bretillienne » a été lancée par le diocèse de Rennes pour conseiller, accompagner et coordonner les initiatives en faveur des plus pauvres, en particulier l’accueil des migrants et réfugiés.

Réduction d’impôt

Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don.
Donc, si vous voulez donner 100 €, vous pouvez verser 295 € (car 195 € seront déduits de vos impôts).
> En savoir plus

UGS : C00B0000 Catégorie :

Description

Soutenir l’association « Diaconie bretillienne », c’est aider les associations et paroisses d’Ille-et-Vilaine à se mobiliser pour des actions de solidarité.

C’est en 2015, lorsque la question d’accueillir des familles réfugiées de Syrie ou d’Irak s’est posée de façon généralisée, que le diocèse a souhaité soutenir de telles démarches de solidarité en proposant une coordination, une aide technique et une mise en réseau. L’association Diaconie bretillienne a alors été créée, rassemblant les partenaires déjà impliqués sur le département, notamment le Secours Catholique, Habitat et Humanisme, Accueillir et Partager, la Société Saint-Vincent de Paul, le CCFD, les paroisses ayant une expérience dans ce domaine et des représentants de la pastorale des migrants et du monde de la solidarité.

L’accueil des migrants pose de nombreuses questions pratiques : gestion des logements mis à la disposition des migrants, questions administratives liées au statut des migrants, apprentissage du français, scolarisation des enfants, aide pour trouver un emploi, etc. Dans ces domaines, la Diaconie bretilienne met ses membres en réseau pour qu’ils partagent leur savoir-faire et leurs expériences. Elle propose également de l’expertise juridique et administrative et des formations.

Si votre paroisse n’est pas directement impliquée dans une opération de solidarité de ce type, vous pouvez par contre soutenir l’action de l’association Diaconie bretillienne dans sa mission, au service des personnes les plus fragiles.

> Plus d’information sur la Diaconie Brétillienne