Donner à l’Église ? On a 1000 bonnes raisons… et vous ?

Début février, la campagne 2019 du Denier a été lancée dans le diocèse de Rennes. Objectif : mettre en valeur toutes les bonnes raisons pour lesquelles les catholiques peuvent avoir envie de participer financièrement à la vie de l’Église.

A partir de février 2019, une large campagne de communication va se développer sur l’Ille-et-Vilaine. En commençant par les paroisses : des affiches, des dépliant distribués aux fidèles… c’est le premier point de contact avec les donateurs potentiels, le plus direct, le plus vrai. Les paroisses d’Ille-et-Vilaine sont inviter à créer l’évènement autour du thème du Denier afin de sensibiliser plus largement.

Cette démarche va vont compléter le message diffusé par des courriers envoyés aux donateurs habituels. Des actions de communication plus grand-public permettent aussi de démultiplier la visibilité du message de l’Église : affiches dans les abris-bus ou « sucettes », publicité sur des sites web très consultés, envoi de mails…

Le message se décline en 2 versions : un homme et une femme semblent avoir 1000 bonnes raisons pour donner à l’Église. Une adresse de site Internet spéciale est proposée au public qui veut s’informer… et donner ensuite en ligne.

L’Église, championne de la collecte… et pourtant !

Les dernières analyses sur le Denier en France montre que l’Église catholique est la championne nationale de la collecte des dons en France ! Malgré une conjoncture économique défavorable, une inquiétude – non justifiée ! – sur les réductions d’impôts avec le passage au prélèvement à la source, les donateurs catholiques restent particulièrement fidèles à l’Église. Celle-ci souffre beaucoup moins que les grandes associations qui font appel au don.

Mais les dons baissent tout de même : -5,5% du Denier en France sur 1 an (sept. 2018). Cependant, on constate un double mouvement depuis une dizaine d’années. D’une part, le nombre de donateurs est en baisse de 25% pour s’établir à environ 1,1 million en 2017, mais en même temps le don moyen a augmenté très fortement : +60% en 10 ans pour atteindre 232€. Mais en 2018, cette compensation n’a plus suffit. Dans le diocèse de Rennes on note la même évolution.

Tant au plan national – par exemple avec la campagne pour dire merci aux donateurs en décembre – qu’au plan local, l’Église se mobilise donc pour faire prendre conscience aux maximum

VOIR AUSSI : Denier 2019 : les paroisses d’Ille-et-Vilaine appelées à se mobiliser