A quoi… et à qui sert mon don au Denier ?

Le Denier est la principale ressource financière qui permet de faire vivre les prêtres de notre diocèses… mais pas que !

Votre don au Denier finance le traitement de vos prêtres en activité et de ceux qui sont à la retraite. Le plus souvent, l’accueil, la générosité et la disponibilité de ces prêtres sont importants. En 2016 en Ille-et-Vilaine, ils sont 227 prêtres et religieux en activité et 68 en retraite.

Votre don au Denier contribue aux salaires des personnes qui mettent au service de la Mission des compétences humaines, spirituelles ou techniques.

Votre don participe aux frais de formation des séminaristes, des prêtres et des laïcs. Quand l’Église se forme, elle grandit ! Le Diocèse de Rennes compte actuellement 13 séminaristes.

Votre don finance aussi tous les moyens nécessaires pour que l’Église vive et grandisse : lieux de nos missions, frais de déplacement, ordinateurs, frais courants…

Denier repères

 

Les autres ressources de l’Église

Le denier n’est pas suffisant, et il ne couvre qu’une partie importante des charges. Les diocèses, les paroisses et les prêtres ont d’autres ressources, principalement les quêtes, les offrandes de cérémonie et les offrandes de messes, et les legs et donations. C’est l’ensemble de ces recettes qui permet financer l’ensemble des besoins pastoraux de l’Église.

Un contrôle de gestion rigoureux pour garantir votre don

Un commissaire aux comptes indépendant certifie la bonne régularité des comptes du diocèse et des paroisses et la bonne utilisation des fonds collectés.

Denier Budget

L’utilisation du Denier dans le diocèse de Rennes en 2015

Témoignages

 

Un prêtre

Ma mission est d’être là, au milieu des gens, de les accompagner dans les grandes étapes de leur vie : baptême, catéchèse, communion, mariage, ordination, enterrement… Mes journées sont trop courtes ! Je sais que c’est grâce à des dons que je reçois mon traitement chaque mois : merci aux donateurs pour leur générosité.

160211_Prêtres

Un laïc en mission

J’anime depuis trois ans la pastorale des jeunes du diocèse. Nous sommes nombreux à travailler aux côtés des prêtres pour former, organiser des célébrations et des temps de réflexion, animer des bénévoles, gérer les questions économiques ou administratives… Tout ceci nécessite des moyens financiers.