Faire un legs

L’Église est habilitée à recevoir des legs, des donations et des contrats d’assurance vie par la voie de ses Associations Diocésaines qui sont totalement exonérés des droits de mutation.

Pourquoi faire un legs à l’Église ?

Léguer à l’Église catholique, c’est lui donner dans l’avenir les moyens matériels de poursuivre sa mission d’évangélisation, d’éducation, de charité, de prière.

Envisager de faire un legs, c’est une façon de s’ouvrir à un possible partage auquel le Christ nous a appelés.

C’est aussi une dernière façon de continuer à faire du bien, comme nous l’avons fait tout au long de notre vie, un dernier don, un don encore plus fort.

A noter : le legs à l’Église est exonéré de tout droit de succession !

Campagne legs_2016_v

A quoi sert ce don ?

Concrètement, les legs à l’Église catholique contribuent :

  • à financer la vie des paroisses et des prêtres,
  • à permettre les investissements nécessaires pour la pastorale de la jeunesse
  • à former les séminaristes, les prêtres de demain,
  • à assurer l’entretien, la réparation et la construction des lieux de rassemblement : églises,
  • à financer les équipements pastoraux (locaux paroissiaux, équipements pour les jeunes, aumôneries, séminaires, maisons de retraite pour les prêtres âgés…).

Ils sont essentiels pour la vie matérielle de l’Église et pour pouvoir développer de nouveaux projets.

Comment faire ?

Transmettre tout ou partie de ses biens à l’église est un acte important qui nécessite réflexion et accompagnement. Au sein du service de l’Économat diocésain, une personne est spécialement habilitée pour rencontrer les personnes intéressées par ce type de don.

M. Louis Jouan, chargé de ce type de conseil, est prêt à répondre à toutes les questions et demandes : « Il est important que les procédures, en matière d’assurance-vie, de donation d’un bien, de legs d’actifs bancaires, ou lors d’une succession soient strictement respectées afin que le don ou le legs soit valide et recevable. Sachant qu’il vaut mieux prendre le temps de la réflexion et du conseil plutôt que d’agir dans l’urgence. »

CONTACT LEGS : M. Louis Jouan